EUCOOKIELAW_BANNER_TITLE

Sep 202018
 

Organization: Solidarités International
Country: Democratic Republic of the Congo
Closing date: 31 Oct 2018

Date de prise de fonction souhaitée: ASAPDurée de la mission : 1 an**Localisation : Goma avec déplacements réguliers en base**

QUE FAISONS NOUS EN RDC ?

SI intervient en RDC depuis 2007 dans les domaines de la sécurité alimentaire et moyens d’existence, de l’eau hygiène et assainissement, de la construction/ réhabilitation d’abris et dans la distribution d’articles ménagers essentiels.

Nos programmes couvrent la réponse d’urgence (via notamment le mécanisme du RRMP), mais aussi des activités plus durables (réhabilitation de réseau d’eau, production locale de chlore, DRR…) et illustrent la stratégie choisie par la mission, à savoir le maintien d’une capacité forte de réponse d’urgence (notamment aux déplacements de populations) tout en développant des solutions durables aux problématiques qui affectent la population du pays. Ces projets couvrent les besoins humanitaires des populations déplacées et hôtes sur le Tanganyika, l’Ituri, les Kivus et les Kasaï.

LA MISSION :

La mission est composée d’une coordination basée à Goma, d‘un bureau de représentation à Kinshasa et de plusieurs bases opérationnelles sur le territoire (Kalémie, Bunia, Béni, Kananga et Mbuji Mayi). Les équipes SI en RDC sont composées de 24 expatriés et environ 150 staffs nationaux. Le volume financier de la mission pour 2018 est d’environ 15 millions d’euros, avec un portefeuille programmatique de 25 projets différents.

DESCRIPTIF DU POSTE

Objectif général du poste :

Le coordinateur RH coordonne l’application de la politique Ressources Humaines de Solidarités International et aura comme objectif principal la gestion globale RH de la mission en RDC. Il est le référent sur la mission et le lien entre le siège et la mission pour toute question en rapport avec les Ressources Humaines.

Il/Elle sera en management direct de la responsable RH en coordination, en poste depuis 7 ans chez SI en RDC et il/elle sera en lien fonctionnel avec les 3 administrateurs base.

Priorités pour les 2-3 premiers mois :

Les priorités à l’arrivée du coordinateur/trice RH seront :

  • Révision du pack de rémunération (révision de certaines indemnités/primes)
  • Remise à plat des pratiques de changements de grade
  • Révision et mise en place du Règlement Intérieur
  • Révision de la couverture médicale
  • Accompagner l’élection de délégués du personnel

Responsabilités et activités principales du poste :

Sous la supervision du Directeur Pays, le coordinateur/trice RH est responsable de :

L’analyse du contexte socio-économique

La gestion de l’équipe RH de la mission

La Gestion des ressources humaines expatriées et nationales et notamment :

  • la définition de la politique salariale et sociale Solidarités International et sa mise en application.
  • La validation des besoins de recrutement et le respect des procédures d’embauche
  • la mise en place et l’amélioration de la politique de formation Solidarités International et suivre l’évolution du personnel
  • la validation des salaires avant paiement et les déclarations et paiements aux organismes concernés
  • la mise en place des instances légales de représentation et de consultation du personnel sur les bases et appuyer la gestion et le règlement des conflits
  • le respect des procédures disciplinaires et valider les sanctions éventuelles
  • l’actualisation du Règlement Intérieur et le manuel RH en fonction de l’évolution du cadre juridique et légal ou de l’évolution de la compréhension de ce même cadre
  • la prévention des risques et abus
  • le suivi administratif des contentieux et représenter Solidarités International devant les autorités administratives et éventuellement judiciaires
  • la gestion administrative des ressources humaines expatriées

Le reporting administratif RH et la communication en ce qui concerne :

  • Le lien entre le siège et le terrain pour tous les aspects relatifs à la Gestion des Ressources Humaines
  • les relations avec les autorités administratives liées aux RH au niveau national
  • la participation à la rédaction des proposals et des rapports bailleurs en ce qui concerne le dimensionnement et le coût RH des programmes.

VOTRE PROFIL

Compétences/expériences spécifiques requises :

  • Expérience préalable à un poste similaire en ONG indispensable
  • Compétences de compréhension et interprétation du cadre légal national
  • Compétences importantes de renforcement de capacités et d’organisation
  • Compétences en gestion d’Homère (logiciel RH) serait un atout
  • Connaissance du contexte RDC et ses administrations serait un atout

Qualités :

  • Diplomatie, rigueur, calme
  • Autonomie, dynamisme, proactivité
  • Capacité d’écoute et de prise de décision
  • Leadership et capacité d’encadrement d’équipe
  • Résistance au stress
  • Fortes capacités de communication écrite et verbale

Langue : Excellente maîtrise du français écrit et oral est nécessaire.

SI VOUS OFFRIRA LES CONDITIONS SUIVANTES

Poste salarié : selon l’expérience, à partir de 2640 euros brut par mois, (2400 euros de salaire de base + 10% de prime de congés payés versés mensuellement),
+100 € par année d’expérience humanitaire à un poste similaire,
+50 € par année d’expérience humanitaire ayant permis d’atteindre le niveau actuel
+Per Diem mensuel de 500 dollars.

SI prend également en charge les frais d’hébergement ainsi que les frais de déplacements entre le pays d’origine de l’expatrié et le lieu de mission.

Couverture sociale : L’expatrié(e) bénéficie d’une couverture sociale de qualité permettant de couvrir tous les frais de santé et d’une prévoyance accident incluant les risques de guerre.

Break : En cours de mission, une alternance travail – repos est assurée par des breaks prévus tous les trois mois. Sur la base d’une mission d’un an, l’expatrié prendra un break d’une semaine à 3 et 9 mois de mission (avec une participation de 500 euros versée par SI) ainsi qu’un break de 15 jours à 6 mois de mission (avec une prise en charge du billet d’avion aller et retour entre la mission et le lieu de résidence)

How to apply:

Vous reconnaissez-vous dans cette description? Si oui, envoyez-nous votre CV et Lettre de Motivation en français via ce lien : https://emea3.recruitmentplatform.com/syndicated/private/syd_apply.cfm?ID=PSRFK026203F3VBQB6G8N8NMW&nPostingTargetID=32289

Vous reconnaissez-vous dans cette description? Si oui, envoyez-nous votre CV et Lettre de Motivation en français. Les candidatures contenant uniquement les CV ne seront pas considérées.

Solidarités International se réserve la possibilité de clore un recrutement avant la date d’échéance de l’annonce. Merci de votre compréhension.

Pour en savoir plus sur Solidarités International: www.solidarites.org

Les candidatures contenant uniquement les CV ne seront pas considérées.

Solidarités International se réserve la possibilité de clore un recrutement avant la date d’échéance de l’annonce. Merci de votre compréhension.

Pour en savoir plus sur Solidarités International: www.solidarites.org

cliquez ici pour les détails et appliquer

OFFRES SIMILAIRES (NOUVEAU)

ENTRETIEN D'EMBAUCHE
Questions Typiques
“What are your salary requirements?” “What employers are really asking is, ‘Do you have realistic expectations when it comes to salary? Are we on the same page or are you going to want way more than we can give? Are you flexible on this point or is your expectation set in stone?’” Sutton Fell says. Try to avoid answering this question in the first interview because you may shortchange yourself by doing so, Teach says. Tell the hiring manager that if you are seriously being considered, you could give them a salary range–but if possible, let them make the first offer. Study websites like Salary.com and Glassdoor.com to get an idea of what the position should pay. “Don’t necessarily accept their first offer,” he adds. “There may be room to negotiate.” When it is time to give a number, be sure to take your experience and education levels into consideration, Sutton Fell says. “Also, your geographic region, since salary varies by location.” Speak in ranges when giving figures, and mention that you are flexible in this area and that you’re open to benefits, as well. “Be brief and to the point, and be comfortable with the silence that may come after.”
Questions à poser
What have you enjoyed most about working here? This question allows the interviewer to connect with you on a more personal level, sharing his or her feelings. The answer will also give you unique insight into how satisfied people are with their jobs there. If the interviewer is pained to come up with an answer to your question, it’s a big red flag.