EUCOOKIELAW_BANNER_TITLE

Jun 132018
 

Organization: Solidarités International
Country: Democratic Republic of the Congo
Closing date: 01 Jul 2018

Date de prise de fonction souhaitée: ASAP Durée de la mission : Jusqu’au 15/09/2018 Localisation : Kinshasa

« Peu de choses aident un individu davantage que de lui donner des responsabilités et de lui faire confiance. » B.T. Washington

QUE FAISONS NOUS EN RDC ?

SI intervient en RDC depuis 2007 dans les domaines de la sécurité alimentaire et moyens d’existence, de l’eau hygiène et assainissement, de la construction/ réhabilitation d’abris et dans la distribution d’articles ménagers essentiels.

Nos programmes couvrent la réponse d’urgence (via notamment le mécanisme du RRMP), mais aussi des activités plus durables (réhabilitation de réseau d’eau, production locale de chlore, DRR, etc.) et illustrent la stratégie choisie par la mission, à savoir le maintien d’une capacité forte de réponse d’urgence (notamment aux déplacements de populations) tout en développant des solutions durables aux problématiques qui affectent la population du pays. Ces projets couvrent les besoins humanitaires des populations déplacées et hôtes sur le Tanganyika, le Bandundu, l’Ituri, la Tschopo, les Kivus, les Kasaï et désormais Kinshasa.

La mission :

La réapparition d’une épidémie de virus Ebola en RDC mobilise les équipes de SI. Une première équipe est déjà sur place à Kinshasa pour évaluer les modalités d’intervention, mais de nouveaux profils sont d’ores et déjà recherchés pour mener la réponse.

En concertation avec les autorités sanitaires nationales mais aussi l’Organisation mondiale de la santé et l’instance des Nations unies pour la coordination des actions humanitaires dans le secteur de l’eau, l’hygiène et l’assainissement (Global WASH Cluster), SI tient à participer de manière active aux efforts pour contenir l’épidémie.

Les grands axes du programme :

R1. Les Formations Sanitaires ciblées en mesure de prévenir et contrôler les infections Maladie à Virus Ebola dans leur établissement

  • Formation en Prévention et Contrôle des Infections (PCI) des personnels de santé
  • Equipement des Centres de santé en infrastructures EHA adaptées à la PCI (points d’eau, latrines, gestion des déchets)
  • Communication des risques et prévention dans les Centres de santé (Sensibilisation)

R2. Les capacités de détection de cas suspect MVE au niveau des Points d’Entrée principaux de Kinshasa le long du fleuve sont améliorées

  • Equipement des PoE (Points d’entrée) en matériel EHA pour la prévention des risques d’infection
  • Sensibilisation des équipages et passagers sur Ebola et les moyens de prévenir une infection
  • Equipement des embarcations en matériel EHA pour la prévention des risques d’infection MVE

La mission sera sur une base indépendante de la mission RDC de SI et en lien direct avec le Desk Urgence. L’équipe sera composée de 3 expatriés et 7 staff nationaux. Le budget sera d’environ 200 000 USD.

DESCRIPTIF DU POSTE

Le logisticien – administrateur assure la gestion administrative, comptable, financière et logistique de sa base, dans le respect des procédures bailleurs et Solidarités International. Il organise le support logistique et administratif aux programmes, est le garant de la bonne application de la politique Ressources Humaines Solidarités International et est chargé de la supervision de l’ensemble des activités logistiques sur sa base d’affectation. Il appuie, suit et forme les membres de son équipe. Il assiste le responsable de base ou le coordinateur terrain dans la mise en œuvre des règles de sécurité.

Administration

  • Gestion administrative du personnel
  • Trésorerie/comptabilité
  • Suivi budgétaire/financement
  • Gestion administrative de la mission

Logistique

  • Gestion de l’approvisionnement
  • Gestion du parc véhicules
  • Gestion du parc équipement/télécommunication
  • Gestion et suivi du parc informatique
  • Gestion des stocks
  • Sécurité

Gestion d’équipe

  • Définir les besoins en personnel administratif et logistique sur sa base et recruter
  • Former et appuyer les membres de son équipe sur sa base d’affectation
  • Planifier et encadrer l’activité de l’équipe administrative et logistique

  • Organiser des réunions formelles régulières avec les membres de son équipe

  • Effectuer les EAP des membres de son équipe

Reporting / communication

  • Nouer et entretenir des relations avec les autorités administratives au niveau local et régional, effectuer une veille sur les réglementations en vigueur
  • Participer aux réunions relatives aux aspects administratifs, représenter Solidarités International sur demande et/ou sur délégation
  • Assurer la capitalisation des listes de prix et de fournisseur, ainsi que sur la documentation en usage
  • Assurer le suivi BCI et informer les demandeurs de l’avancement du traitement de leurs commandes
  • Superviser l’envoi des archives administratives, faire remonter les dossiers achat des programmes clôturés à la coordination selon la périodicité établie
  • Consolider mensuellement le pack logistique et le faire remonter au coordinateur logistique

Enjeux et défis spécifiques :

Coordination : intense coordination avec l’OMS et tous les acteurs d’une réponse Ebola en cours de construction. Les schémas de coordination sont neufs et avec Kinshasa comme zone de mise en œuvre la coordination avec les instances UN et le ministère de la santé seront essentiels.

Positionnement stratégique : le projet est de courte durée et de faible ampleur pour l’instant mais permet à SI de faire valoir son mandat d’acteur de la réponse Ebola et de contribuer à l’effort collectif. En cas de flambée sur Kinshasa ou sur d’autres zones, l’équipe devra se montrer volontariste pour développer notre capacité d’intervention.

Technicité en PCI : la prévention et le contrôle des Infections est un domaine très normé avec des protocoles bien établis qu’il s’agira de bien appliquer et de rendre connu de tous les partenaires.

Formation et sensibilisation : un travail de préparation pour la diffusion des bonnes informations et des bons protocoles aux populations/partenaires.

Ouverture de base : bien que SI ait un bureau à Kinshasa, la mission RDC n’était plus opérationnelle sur la capitale depuis plusieurs années, il s’agit donc d’ouvrir une base avec de nouveaux staffs.

VOTRE PROFIL

  • Capacité et expérience en ouverture de base
  • Capacité d’organisateur de réponse en urgence
  • Expérience minimum de 1 an à des postes similaires dans des programmes humanitaires
  • Français courant
  • Capacité rédactionnelles
  • Grosse capacité de travail et résistance au stress
  • Disponibilité, flexibilité, autonomie
  • Fortes capacités d’adaptation

CONDITIONS DE VIE

Nous sommes dans une rue parallèle à la grande avenue de la Gombe non loin de l’immeuble des Nations Unies, de l’Union européenne et à 15 minutes en voiture de l’ambassade de France. Un appartement fait maison/bureau à Kinshasa, il est cossu sans être luxueux.

La vie sociale est dense même si elle se passe entre des murs de restaurants ou d’autres ONG pour des raisons de sécurité. La nourriture en RDC est relativement variée. Il n’y a pas beaucoup de restaurants de nourriture occidentale et des bons restaurants congolais, les chauffeurs pourront te renseigner. Les restaurants Congolais traditionnels servent des plantains, du riz, de la viande, des frites et des pois.

Tous les déplacements se font à bord d’un véhicule Solidarités.

Il y a l’électricité à Kinshasa, cependant, l’alimentation de la ville saute parfois. Les établissements de Solidarités sont équipés de générateurs pour faire fonctionner les locaux malgré la coupure.

Vous aurez accès 24h/24 à un réseau téléphone à Kinshasa. Le réseau est souvent mauvais ou absent lors des déplacements sur le terrain. Des radios et téléphones satellites sont alors utilisés.

Les risques sécuritaires à Kinshasa sont de l’ordre de la criminalité et de la tracasserie policière. Il est essentiel de bien communiquer ses mouvements, de rester dans le quartier de la Gombe le soir si l’on n’a pas d’objectifs en dehors et de toujours avoir ses documents sur soi.

On observe des températures moyennes de 25.6 °C à Kinshasa. Avril est le mois le plus chaud, Juillet est le plus froid. La saison des pluies est d’Octobre à Mai (hiver) et l’été, il fait chaud.

SI VOUS OFFRIRA LES CONDITIONS SUIVANTES

Poste salarié : à partir de 1980 euros brut par mois (1800 euros brut salaire de base + 10% de prime de congés payés versés mensuellement) et Per Diem mensuel de 800 USD.

SI prend également en charge les frais d’hébergement ainsi que les frais de déplacements entre le pays d’origine de l’expatrié et le lieu de mission.

Couverture sociale : L’expatrié(e) bénéficie d’une couverture sociale de qualité permettant de couvrir tous les frais de santé et d’une prévoyance accident incluant les risques de guerre.

Break : En cours de mission, une alternance travail – repos est assurée par des breaks prévus tous les trois mois. Sur la base d’une mission d’un an, l’expatrié prendra un break d’une semaine à 3 et 9 mois de mission (avec une participation de 500 euros versée par SI) ainsi qu’un break de 15 jours à 6 mois de mission (avec une prise en charge du billet d’avion aller et retour entre la mission et le lieu de résidence)

How to apply:

Vous reconnaissez-vous dans cette description? Si oui, envoyez-nous votre CV et Lettre de Motivation en français. Les candidatures contenant uniquement les CV ne seront pas considérées.

https://emea3.recruitmentplatform.com/syndicated/private/syd_apply.cfm?ID=PSRFK026203F3VBQB6G8N8NMW&nPostingTargetID=29030

Solidarités International se réserve la possibilité de clore un recrutement avant la date d’échéance de l’annonce. Merci de votre compréhension.

Contact : Flore LETESSIER, Chargé(e) de Recrutement et Suivi des Expatriés

Maintenant que vous avez démontré votre intérêt en étant courageusement allé au bout de cette annonce, vous pouvez aller en découvrir plus sur Solidarités International !

www.solidarites.org

cliquez ici pour les détails et appliquer

OFFRES SIMILAIRES (NOUVEAU)

ENTRETIEN D'EMBAUCHE
Questions Typiques
Tell Me About Yourself People tend to meander through their whole resumes and mention personal or irrelevant information in answering--a serious no-no. Keep your answer to a minute or two at most. Cover four topics: early years, education, work history, and recent career experience. Emphasize this last subject. Remember that this is likely to be a warm-up question. Don't waste your best points on it. And keep it clean--??no weekend activities should be mentioned.
Questions à poser
What have you enjoyed most about working here? This question allows the interviewer to connect with you on a more personal level, sharing his or her feelings. The answer will also give you unique insight into how satisfied people are with their jobs there. If the interviewer is pained to come up with an answer to your question, it’s a big red flag.