EUCOOKIELAW_BANNER_TITLE

Jan 302018
 

Organization: COOPI – Cooperazione Internazionale
Country: Democratic Republic of the Congo
Closing date: 05 Feb 2018

ONG COOPI

COOPI est une organisation non gouvernementale italienne, indépendante et laïque, engagée dans la lutte contre les injustices sociales et la pauvreté dans le Sud du monde et dans la construction d’un futur dans lequel soient garantis pour tous de bonnes conditions de vie, le respect des droits et la parité des opportunités. Depuis 1965, COOPI favorise l’accès à l’eau, le droit à la santé, à l’instruction des communautés les plus pauvres. En Afrique, en Amérique Latine, en Asie et dans l’Europe de l’Est, COOPI assure aussi une assistance immédiate et à long terme aux populations touchées par les guerres ou les catastrophes naturelles. Le siège central de COOPI est à Milan (Italie), mais pour la réalisation des projets, elle s’appuie sur un réseau de sièges périphériques (régionaux et nationaux) dans les pays où ses activités sont plus importantes. www.coopi.org

Présence En RDC
Régions : Ituri, Maniema, Katanga, Kasai Oriental, Equateur, Nord Kivu,
Kinshasa : Siège de la coordination nationale

CONTEXTE

La RDC a connu la guerre et l’insécurité depuis les années 1994 et la situation alimentaire est encore aggravée par la crise alimentaire mondiale et le VIH/SIDA. La situation alimentaire et nutritionnelle très préoccupante de la RDC se caractérise par la forte prévalence de malnutrition aiguë chez les enfants de moins de 5 ans, qui est de 11%, comme indiqué par la MICS 2010 (16% lors de la MICS 2001). Malgré cette amélioration, la malnutrition demeure un problème majeur de santé publique. De fait, chaque année plus de 4 millions d’enfants de moins de cinq ans sont affectés par la malnutrition aiguë dont 2 millions sévèrement malnutris. Au vue des problèmes sécuritaires en RDC, certaines zones nécessitent les urgences alors que d’autres ont besoin d’un projet préventif au vue de la prévalence de la malnutrition chronique avec un prévalence de 43%.
La stratégie de COOPI en RDC se focalise sur les urgences et la prévention de la malnutrition. Sachant le lien étroit entre la nutrition et plusieurs autres secteurs, la multisectorialité occupe une place prépondérante dans la stratégie de COOPI et en particulier le lien Nutrition-Wash-sécurité alimentaire.

But et objectifs de la stratégie en nutrition La stratégie de nutrition COOPI vise à:

  • améliorer l’état de nutrition de la population, particulièrement ceux des groupes vulnérables que sont les femmes enceintes, les femmes allaitantes et les enfants de moins de 5 ans;
  • renforcer les stratégies pour lutter contre le double fardeau de la malnutrition et les carences en micronutriments.

La stratégie de nutrition de COOPI met l’emphase sur l’importance des actions préventives pendant les 1000 premiers jours qui ont un impact à long terme sur le développement et la productivité, tout en maintenant l’engagement pour une prise en charge de qualité de la malnutrition aigue selon le protocole national. Les axes stratégiques sont les suivants :

  • Prévention de la malnutrition
  • Prise en charge nutritionnelle
  • Amélioration des systèmes d’information en matière de nutrition et recherche opérationnelle
  • Capitalisation des projets de nutrition

Responsabilités

Objectif général – Les objectifs de la mission est de :

  • Définir les stratégies et coordonner les interventions de COOPI dans le domaine de la nutrition.
  • Appuyer la conception, la mise en œuvre et le suivi évaluation des projets dans le domaine de la Nutrition
  • Apporter un appui technique, identifier des besoins stratégiques et opérationnels et proposer des solutions aux besoins identifiés et assurer leur mise en œuvre..
  • Promouvoir la cohérence et les synergies dans la zone d’intervention des programmes de Nutrition.
  • Faciliter et contribuer à la capitalisation technique des projets de Nutrition.
  • Participer à la coordination humanitaire avec les autres acteurs de la Nutrition
  • Developper le programme, assurer la cohérence dans la transversalité entre urgence, transition et développement
  • contribuer à la recherche action et une approche axée sur les preuves.

Responsabilités spécifiques

1-Planning Stratégique Définir les stratégies dans le domaine de la nutrition; diriger l’élaboration d’une stratégie globale des programmes de nutrition en RDC; surveiller l’évolution des besoins des communautés cibles et ajuster les priorités programmatiques; concevoir les documents d’orientation stratégique à l’attention du siège et des missions pour promouvoir l’évolution, le renforcement et l’amélioration de l’action de COOPI en Nutrition.

2- Développement du programme Diriger des évaluations techniques de base pour l’élaboration de programmes de nutrition (enquête SMART, SQUEAC, SLEAC; CAP, Focus group); identification d’opportunités de projets à soumettre aux bailleurs de fonds (réalisation, évaluation de terrain et la rédaction de concept note); concevoir et développer les propositions de projets en nutrition (en particulier leurs composantes techniques comprenant la définition d’indicateurs pertinents); relecture des propositions de projet et des rapports produits par les chefs de projets; coordonner et faire un suivi de la mise en place des outils de suivi des différents projets; créer et présenter des rapports clairs et convaincants qui font preuve d’analyse et de synthèse solide sur l’intégration de la nutrition, des réunions et d’autres événements; participer à la rédaction des TDR des différentes missions d’évaluation sur les programmes liés à la nutrition.

Promouvoir la mise en place d’approches/projets intégrés ainsi que les collaborations avec les chefs de projets intervenants sur d’autres thématiques; promouvoir la cohérence et les synergies dans la zone d’intervention des programmes de Nutrition; faciliter et contribuer à la capitalisation technique des projets Nutrition; collecter et compiler les différents documents relatifs aux activités des projets; mettre en évidence la synergie entre le volet nutrition, Wash et santé.

3- Développement du personnel Superviser les équipes de nutrition; assurer le renforcement continu des capacités du personnel national et international; veiller au respect des politiques COOPI au cours du processus de recrutement; fournir des évaluations de rendement en temps opportun et de qualité du staff technique de chaque projet; manager l’équipe Nutrition et être le référent technique des chefs de projet de nutrition; développer et animer les programmes en partenariat avec les acteurs nationaux et locaux; appui technique des équipes à la prise en charge médicale et nutritionnelle de la malnutrition aiguë.

4-Suivi Technique et Qualité du Programme Appuyer la mise en œuvre et le suivi évaluation des projets de Nutrition, la création d’outils et la rédaction du protocole nutrition; assurer information de haute qualité, disponible en temps opportun, pour les rapports internes et externes; assurer la supervision technique et l’appui technique aux activités de programmation de nutrition; veiller à l’utilisation des protocoles normalisés, des politiques et des lignes directrices, tel que prescrit par le ministère de la Santé et de l’OMS / UNICEF; veiller à la conformité des activités de nutrition aux meilleures pratiques établies; superviser la collecte et la présentation de données et de statistiques pour tous les programmes de nutrition; assurer le suivi approprié et la prise de décisions sur des données pertinentes aux programmes de nutrition; analyser la performance des interventions (monitoring and evaluation) et produire des recommandations aux bases pour réorienter les activités; assurer la précision, et la régularité des données avec les équipes des programmes et appuyer dans l’analyse des tendances des données; développer des mécanismes de pérénisation, établir les liens entre urgence, stabilisation et développement dans la lutte contre la malnutrition; développer et adapter les outils d’évaluation des projets et le guide d’évaluation spécifique.

5-Représentation et coordination Représenter COOPI et porter ses positions en nutrition; favoriser la transversalité des programmes et appuyer le département Recherche du siège; promouvoir les relations transversales entre les chefs de projets nutrition (animation d’un réseau, organisation de réunions thématiques et animation de groupes de travail ad-hoc); participer aux réunions de coordination et de gestion internes à promouvoir l’échange d’informations efficace et efficiente, la résolution de problèmes et la prise de décision; suivre et coordonner les programmes dans les domaines de la nutrition.

6- capitalisation des bonnes pratiques Stimuler la mise en réseau de COOPI et les structures communautaires et étatiques dans le secteur de la lutte contre la malnutrition; réaliser le plaidoyer des acquis des projets sur la nutrition qui vise à provoquer des changements durables en termes de politiques, de pratiques et de capacités d’intervention, en influençant les décideurs politiques et économiques; intégrer la recherche-action dans tous les projets de nutrition et contribuer aux approches axées sur les preuves; diffusions des leçons apprises.

7- Coordination humanitaire avec les autres acteurs de la Nutrition Participer aux réunions/ateliers nationaux et régionaux impliquant les acteurs majeurs (institutionnels, financiers, techniques) de la nutrition; participer activement au Cluster Nutrition national; assurer le leadership de co-leader Nutrition au niveau national; participer aux réunions de mécanisme de réponse rapidem, du Pronanut et de l’intercluster.

8- Responsabilités logistiques En collaboration avec la logistique pays, assurer une bonne gestion et un bon usage de l’ensemble des matériels logistiques des projets de nutrition; mettre en place des stocks de contingence en respectant des procédures logistiques pour les achats en collaboration avec la logistique nationale.

Profil du Candidat

ESSENTIEL

  • Au moins un Diplôme universitaire supérieur (Master) ou équivalent par expérience, en nutrition ou santé publique;
  • Au moins 5 ans d’expérience dans la gestion et la coordination des projets d’extrêmes urgence et de développement en nutrition dans des PVD (expérience de travail en Afrique et / ou dans des contextes de conflit / post-conflit est un atout);
  • Expérience dans la sous-traitance des projets de recherche aux universités et l’accompagnement des consultants chercheurs;
  • Expérience en rédaction de propositions de projets, de rapports bailleurs et en conception de projets;
  • Capacité à manager des activités et des équipes, notamment à distance;
  • Maitrise du protocole de prise en charge de la malnutrition aigue;
  • Maitrise des principes de l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant;
  • Maitrise du lien entre la nutrition et le Wash;
  • Maitrise des lignes directrices du Wash;
  • Maitrise des techniques de supervision, de suivi, d’évaluation et de capitalisation des projets
  • Avoir une expérience de réalisation d’évaluations par les enquêtes SMART et SQUEAC;
  • Avoir déjà coordonné les enquêtes CAP avec focus group;
  • Les connaissances approfondies et la maitrise de l’outil informatique (Word, Excel et Powerpoint).
  • La connaissance et manipulation aisée de logiciel ENA for SMART la version la plus récente, SPSS et/ou Epi info;
  • Excellentes capacités rédactionnelles;
  • Excellente capacité de travailler dans des conditions de base et de s’adapter à la vie du terrain;
  • Excellente capacité organisationnelle; flexibilité, fort sens de l’initiative et autonomie dans le travail;
  • Excellente capacité de travailler sous pression;
  • Excellente capacité de travailler en équipe et par objectifs; capacité de former les collaborateurs selon les besoins;
  • Capacité de travailler dans un contexte politique et sécuritaire sensible et complexe et dans un environnement multiculturel;
  • Excellentes capacités de négociation et communication;
  • Maîtrise du français, parlé et écrit;
  • Intérêt et motivation à travailler dans une ONG en respectant ses valeurs et principes.

COMPLEMENT

  • Expérience dans la supervision de staff et les relations avec bailleurs et autres agences et autorités locales;
  • Esprit d’initiative et de créativité.

How to apply:

http://www.coopi.org/lavoro/coordinateur-de-nutrition/

cliquez ici pour les détails et appliquer

OFFRES SIMILAIRES (NOUVEAU)

ENTRETIEN D'EMBAUCHE
Questions Typiques
“Why are you leaving your current job?” Hiring managers want to know your motivation for wanting to leave your current job. Are you an opportunist just looking for more money or are you looking for a job that you hope will turn into a career? If you’re leaving because you don’t like your boss, don’t talk negatively about your boss–just say you have different work philosophies, Teach says. If the work was boring to you, just mention that you’re looking for a more challenging position. “Discuss the positives that came out of your most recent job and focus on why you think this new position is ideal for you and why you’ll be a great fit for their company.” If you’ve already left your previous job (or you were fired), Sutton Fell suggests the following: If you got fired: Do not trash your last boss or company. Tell them that you were unfortunately let go, that you understand their reasoning and you’ve recognized areas that you need to improve in, and then tell them how you will be a better employee because of it. If you got laid off: Again, do not trash your last boss or company. Tell them that you were let go, and that you understand the circumstances behind their decision; that you are committed to your future and not dwelling on the past; and that you are ready to apply everything that you learned in your last role to a new company. If you quit: Do not go into details about your unhappiness or dissatisfaction. Instead, tell them that while you valued the experience and education that you received, you felt that the time had come to seek out a new opportunity, to expand your skills and knowledge, and to find a company with which you could grow.
Questions à poser
Do you have any hesitations about my qualifications? I love this question because it’s gutsy. Also, you’ll show that you’re confident in your skills and abilities.