EUCOOKIELAW_BANNER_TITLE

Dec 302017
 

Organization: Invisible Children
Country: Democratic Republic of the Congo
Closing date: 31 Jan 2018

Lieu d’affectation : Dungu, RDC, avec des déplacements fréquents vers d’autres bureaux locaux du projet CRCA

Relève directement de : Analyste principal de l’Équipe d’analyse des tendances en matière de Protection (EATP) et gestionnaire du Système d’alerte précoce (SAP) de la RDC

Subordonné direct de : N/A

Collaborateurs clés: Gestionnaire du programme de protection de la RDC, Spécialiste de projet de CRCA RDC, Chef de projet/assistant de CRCA, Analyste Protection pour la RCA

Projets: Résilience communautaire en Afrique centrale (CRCA)

Aperçu des responsabilités

L’analyste Protection combine deux responsabilités fondamentales du projet de CRCA, soit :

  • Il/elle siège dans la salle radio HF du pays pour enregistrer les informations critiques de protection provenant des communautés intégrées dans le SAP et transmettant les informations de protection à l’aide des radios à haute fréquence (HF – Codan) ;

A ce titre, il dirige la collecte, l’enregistrement et la coordination des données communiquées par le réseau SAP depuis chaque base HF du pays. Soutenant toutes les fonctions des opérations des SAP en RDC, il s’assure que toutes les données rapportées sont correctement enregistrées et partagées avec les parties internes concernées. De plus, il/elle agit comme opérateur SAP HF lorsque l’opérateur principal est en congé ou en mission.

  • Il/elle recueille d’autres sources d’informations sur la protection et les combine avec celles provenant du SAP pour contribuer à une analyse et des rapports plus complets et de niveau supérieur sur la protection dans la région.

À ce titre, il travaille avec l’analyste principal EATP, son homologue en RCA, et le Chef de Projet CRCA en tant que membre de l’Équipe d’Analyse des Tendances de Protection (EATP). En tant que membre de EATP, il/elle appuiera le développement de l’analyse des conflits et renforcera les mécanismes de partage d’informations qui améliorent la résilience des communautés face aux groupes armés et autres menaces à la protection dans la région frontalière du Mbomou-Uele de l’est de la RCA et du nord-est de la RDC. Il sera chargé de recueillir et d’analyser des connaissances détaillées sur la géographie locale, les dynamiques communautaires et les groupes armés régionaux. Il assurera la liaison avec d’autres membres de EATP afin de développer l’analyse des activités des groupes armés dans les régions limitrophes du nord-est de la RDC, y compris l’ouest et le centre de la RCA, le nord de la RDC, le Tchad, le Soudan et le Sud-Soudan. L’EATP identifiera également l’impact des tendances en matière de sécurité sur les femmes, les jeunes, les pasteurs et d’autres groupes vulnérables, notamment en surveillant les tendances de la violence basée sur le genre par des groupes armés, tels que les enlèvements de femmes et de filles.

L’EATP utilisera cette plateforme pour développer l’analyse des tendances en matière de sécurité, en synthétisant les rapports des SAP avec des informations partagées par des acteurs externes, tels que les Casques bleus des Nations Unies, les partenaires de conservation de la nature et les ONG. L’analyste RDC travaillera également en étroite collaboration avec le personnel du programme de protection (tel que le Chargé de programme de protection de la RDC et le Responsable du SAP de la RDC) pour fournir un retour régulier aux communautés via le système d’alerte précoce (SAP), chercher à renforcer la capacité locale pour collecter, gérer et analyser les données dans le but d’améliorer l’efficacité des Plans d’action communautaires (PAC). Par exemple, l’analyste travaillera avec le Responsable du SAP pour la RDC pour développer l’analyse de la dynamique de protection avec les communautés cibles par le biais de téléconférences radio HF mensuelles, tout en utilisant également des plateformes de media sociaux et SMS, y compris WhatsApp, pour échanger des analyses de protection en temps opportun avec les principaux acteurs régionaux, tels que les partenaires de la conservation de la nature. Ce travail aidera à mettre en place des interventions de protection coordonnées avec les mécanismes communautaires, comme les PAC.

En coordination avec l’analyste principal et le responsable de la protection de la RDC, L’analyste RDC appuiera également les efforts de l’EATP pour développer l’analyse des tendances des activités des groupes armés, des tensions entre les différents groupes communautaires, des mouvements de population, de l’économie politique et de la gouvernance qui sont pertinentes pour la protection des civils dans la région frontalière Mbomou-Uele. Cette analyse sera incluse dans les rapports de CRCA, y compris les notes d’information mensuelles partagées avec les parties prenantes régionales et internationales.

Voici les responsabilités prévues de L’analyste RDC en fonction des priorités de CRCA :

Missions-clés

  1. Collecte et gestion des données du SAP: Diriger la collecte et la gestion quotidiennes des informations du SAP en participant aux appels quotidiens du SAP et en enregistrant chaque point de données partagé par le SAP. En utilisant les systèmes appropriés, partager et documenter les données enregistrées pendant les appels du SAP et fournir une analyse de base sur demande. Travailler à améliorer l’exactitude des données publiées en participant à une conversation directe avec les autres membres de l’EATP et du Chargé de projet/programme de CRCA sur des incidents particuliers et les tendances générales;

  2. Plan d’action communautaire, Plan d’action réseau-communauté (PAC-Réseau), Plan de gestion de la sécurité (PGS) Surveillance : Partager quotidiennement l’information avec l’EATP et le SAP et participer à l’échange d’information entre l’EATP et le SAP, en mettant l’accent sur la surveillance des incidents de sécurité qui activeraient ou menaceraient d’activer le PAC, le PAC-Réseau ou le SAP à n’importe quel endroit du SAP. Enregistrer les cas de PAC, de PAC-Réseau et de surveillance SMP et conseiller les communautés sur l’activation de ces plans et les ajustements à apporter lors des changements dans la dynamique régionale.

  3. Analyser et synthétiser les rapports quotidiens du SAP : L’analyste RDC analysera les rapports quotidiens du SAP, rédigera un rapport qui contiendra un résumé et une analyse pertinente de chaque incident, et partagera ces résumés avec les autres membres de l’EATP.

  4. Analyser la dynamique des conflits : L’analyste RDC appuiera les efforts de CRCA en RDC pour surveiller la dynamique sous-jacente des conflits, y compris les tendances de l’activité des groupes armés et la façon dont les acteurs au niveau communautaire, national et international s’efforcent de réduire les menaces que les groupes armés font peser sur les civils. Cela comprendra l’analyse des cartes communautaires et des rapports de mission sur le terrain produits par l’équipe des programmes de CRCA et le téléchargement de l’information pertinente dans la base de données et le site internet LRA Crisis Tracker. L’analyste RDC analysera également les rapports et publications des acteurs concernés de l’ONU et des ONG, en particulier en comparant les informations provenant d’autres sources sur des attaques spécifiques par rapport à la base de données et site internet LRA Crisis Tracker. Ils peuvent aussi, à l’occasion, participer à des missions périodiques sur le terrain dans les communautés menées avec le personnel du programme de CRCA.

  5. Analyser la dynamique communautaire : L’analyste RDC appuiera les efforts de CRCA pour surveiller et analyser les dynamiques communautaires sous-jacentes en RDC qui sont pertinentes aux efforts de protection des civils, telles que les modèles dans les principales activités de subsistance (p. ex. le pastoralisme, l’exploitation des ressources naturelles), les tensions entre les différents groupes communautaires, les mouvements de population, l’économie politique et la gouvernance qui sont pertinentes pour la protection des civils dans la région frontalière Mbomou-Uele. Cela comprendra l’analyse des résultats de la cartographie communautaire du RCAC et des activités de développement du PAC, y compris la recherche de modèles communs des menaces à la sécurité dans les cartes communautaires des communautés voisines. L’analyste RDC créera également des cartes de terrain basées sur des croquis de la communauté et les mettra en ligne sur le site internet LRA Crisis Tracker. L’analyste RDC peut aussi parfois mener des entretiens avec des acteurs clés au niveau de la communauté concernant les dynamiques communautaires, tels que les leaders de la société civile.

  6. Partager l’analyse avec les principales parties prenantes : L’analyste RDC appuiera les efforts de CRCA en RDC pour partager l’information et l’analyse sur les menaces à la sécurité et les interventions de protection avec les principales parties prenantes, y compris l’ONU, les ONG et les acteurs de la conservation. Il s’agira notamment d’échanger des informations et des analyses avec les principales parties prenantes via WhatsApp et par courrier électronique et de participer aux réunions pertinentes des parties prenantes en matière de protection, telles que les réunions de groupes sectoriels des Nations unies.

  7. Communiquer l’analyse liée à la protection aux comités de paix dans les communautés de CRCA : En collaboration avec le personnel du programme de CRCA, L’analyste RDC élaborera une analyse sur les menaces à la protection et les stratégies de réduction des risques sur les communautés de CRCQ, qui sera communiquée aux comités de paix au niveau communautaire par le personnel du SAP.

Missions supplémentaires

  1. Appuyer la maintenance quotidienne de l’équipement HF à Dungu, en assurant un fonctionnement et une réception optimaux de la radio HF;

  2. Remplacer l’opérateur SAP HF lorsqu’il est en mission ou en congé;

  3. Sur demande des acteurs externes et avec l’approbation explicite préalable de l’analyste principal ou du chef de projet de CRCA, assurer la liaison avec les ONG et les partenaires des agences des Nations Unies en leur fournissant des données, des analyses et un retour d’information permanent à partir des sites HF du SAP;

  4. Fournir des recommandations au Chargé du Programme de protection de la RDC et au Responsable du SAP sur la façon d’ajuster les outils de collecte des données du SAP afin qu’ils soient conformes aux directives des documents de projet CRCA, en accordant une attention particulière aux détails concernant la collecte des données sur la conservation de la nature et les droits de l’homme.

  5. Appuyer les efforts de l’EATP pour fournir des analyses au personnel du programme CRCA qui met en œuvre les résultats I 3, 4, 5 et 6, comme des recommandations sur les collectivités et les intervenants à inclure dans ces activités.

  6. Appuyer les efforts de l’EATP pour fournir des recommandations au personnel du programme CRCA sur la façon de veiller à ce que les principes de Do no Harm soient intégrés aux programmes de protection d’IC.

  7. Participer à la collecte et au traitement des données de suivi, d’évaluation et d’apprentissage (SEA) en coordination avec l’Initiative humanitaire de Harvard. Consigner et documenter les leçons apprises et suggérer des adaptations au projet ou au programme, s’il y a lieu.

  8. Soutenir les efforts du EATP pour aider le Chef de Projet, le Chef de Projet Adjoint et les responsables de projets dans l’élaboration des rapports trimestriels et annuels de CRCA en fournissant du matériel et des données sur la protection.

  9. Appuyer les efforts de l’EATP pour conseiller les responsables du programme CRCA sur la révision de la documentation et des outils d’orientation du programme, y compris, mais sans s’y limiter : le Manuel de l’opérateur du SAP, le Manuel des comités de paix, l’Outil de cartographie communautaire et l’Outil du plan d’action communautaire.

How to apply:

**Les candidats intéressés et qualifiés doivent soumettre leur candidature par courrier électronique a : drcinfo@invisiblechildren.com

Voici les éléments du dossier a soumettre :

  • Lettre de motivation
  • CV
    Les candidats doivent être de nationalité congolaise ou détenteurs d’un permis de travail en Congo.

NB :

  • Ne soumettez pas les originaux de vos attestations avec la demande.

« En conformité avec la politique humanitaire sur la parité des sexes, les CANDIDATURES FEMININES SONT VIVEMENT ENCOURAGEES »**

cliquez ici pour les détails et appliquer

OFFRES SIMILAIRES (NOUVEAU)

ENTRETIEN D'EMBAUCHE
Questions Typiques
“Where do you want to be five years from now?” “What employers are really asking is, ‘Is this job even close to your presumed career path? Are you just applying to this job because you need something? Are your long-term career plans similar to what we see for this role? How realistic are your expectations for your career? Have you even thought about your career long-term? Are you going to quit after a year or two?’”
Questions à poser
Who previously held this position? This seemingly straightforward question will tell you whether that person was promoted or fired or if he/she quit or retired. That, in turn, will provide a clue to whether: there’s a chance for advancement, employees are unhappy, the place is in turmoil or the employer has workers around your age.