EUCOOKIELAW_BANNER_TITLE

Dec 202017
 

Organization: UN Educational, Scientific and Cultural Organization
Country: Democratic Republic of the Congo
Closing date: 08 Jan 2018

MANDAT

Le ICT Officer travaille sous l’autorité du Chef du bureau de l’UNESCO à Kinshasa et sous la supervision de l’Assistante principale à l’administration et aux finances. Il gère le parc informatique du bureau de l’UNESCO à Kinshasa et à Goma où le bureau dispose d’une antenne opérationnelle.

Le titulaire planifie et organise sa charge de travail ; il/elle travaille de manière proactive et indépendante sur les tâches assignées. Le travail exécuté reflète une compréhension globale du domaine dans le contexte du soutien et des activités TIC ; il/elle est une personne ressource pour les autres ; identifie les problèmes ou les problèmes potentiels, recommande des mesures correctives telles que la politique opérationnelle ou les changements de procédure ; et, si nécessaire, prend personnellement des décisions correctives.

Il/elle maintient des contacts réguliers avec les ICTs de l’UNESCO (Knowledge Management and Information System) pour coordonner les activités et échanger des informations, soutenir/appuyer sur des tâches spécifiques.

Clients externes : agences des Nations Unies et autres partenaires externes ; il/elle participe à la négociation des propositions de projets ; échange des informations, assure le plaidoyer et construit des alliances.

TERMES DE REFERENCE

  1. En étroite collaboration avec KMI à Paris (Knowledge Management and Information Systems) et le Regional ICT Officer, le ICT Officer veille à ce que les besoins liés aux TIC soient satisfaits au bureau national (bureau de l’UNESCO à Kinshasa). Il/elle soutient la gestion et l’exploitation de toutes les infrastructures, équipements et services TIC pour le bureau, veille à ce que les services fournis par les TIC et les besoins des utilisateurs finaux soient compris et respectés, et anticipe les éventuels changements de configuration des TIC. Les activités sont menées conformément aux normes et politiques établies en matière de TIC au sein de l’UNESCO.

  2. Il/elle fournit un soutien technique/fonctionnel spécialisé à l’ensemble du bureau. Il/elle aide les utilisateurs à résoudre les problèmes techniques rencontrés au quotidien. Il/elle analyse les problèmes complexes, produit les diagnostics et recherche des solutions liées à ces problèmes complexes. Lorsqu’il/elle rencontre un problème nouveau et/ou lorsqu’il ne parvient pas à trouver une solution, la responsabilité lui incombe de soumettre ce problème à KMI et/ou solliciter un support du ICT régional et/ou au prestataire local des services externes (Internet).

  3. Il/elle met en œuvre le déploiement de nouvelles fonctionnalités, applications ou services, mises à niveau des systèmes et modifications de l’infrastructure informatique sous la coordination de KMI et du responsable régional des TIC. Il/elle assure le suivi de l’installation des systèmes, composants réseau et logiciels. Il/elle conseille sur les meilleures solutions techniques, en coordination avec les ICT régionaux, afin d’atteindre les standards requis tout en tenant compte des contraintes techniques locales. Il/elle sera en mesure de proposer des actions pour améliorer les services TIC dans une optique d’optimisation des coûts.

  4. Il/elle procède régulièrement à une évaluation des besoins pour les nouvelles applications et les modifications apportées aux applications existantes, s’assure que les politiques connexes sont suivies et que chaque initiative, projet ou application de TIC sont correctement enregistrés dans le portfolio des applications. Il/elle veille à la mise à jour de l’inventaire des équipements de TIC (détails matériels et logiciels).

  5. Il/elle identifie et analyse les besoins en formation dans les domaines liés aux TIC au bénéfice des utilisateurs, principalement sur les applications existantes ; organise les cours appropriés.

  6. Il/elle assure une liaison régulière avec le fournisseur local de l’accès à Internet de l’Institution pour assurer un fonctionnement efficace et fiable de l’infrastructure des TIC et la bonne mise en œuvre des SLA (Service Level Agreement). Il/elle représente l’UNESCO aux réunions et groupes inter-agences sur les TIC au niveau du pays.

  7. Il/elle agit en qualité de conseiller technique des programmes et de l’administration pour toutes les questions liées aux TIC, dont entre autres :

a. L’acquisition, la configuration et l’installation de matériel informatique ;

b. La rédaction des appels d’offre pour l’achat du matériel ainsi que les exercices d’évaluation des offres ;

c. La contribution/l’appui à la dispense de formations impliquant les TIC dans le cadre de la mise en œuvre des programmes ;

d. La maintenance du site web du bureau ;

e. La contribution à / la mise en place de Plateformes thématiques virtuelles ; L’archivage électronique.

  1. Exécuter toutes activités supplémentaires pouvant être nécessaires pour assurer le succès du travail.

QUALIFICATIONS REQUISES

Education

Diplôme universitaire de 1er cycle (Bachelor level) en Informatique.

Expérience professionnelle

Minimum trois années d’expérience professionnelle. Une expérience acquise au sein des Nations Unies serait un atout.

Les candidatures féminines sont vivement encouragées.

How to apply:

Les candidatures sont à adresser sous enveloppe scellée à l’attention de M. le Représentant de l’UNESCO en RD Congo au n°2 de l’Avenue des Ambassadeurs dans la Commune de la Gombe ou aux adresses électroniques ci-après : ao.kinshasa@unesco.org cc : kinshasa@unesco.org

Seuls les candidats présélectionnés pour les interviews seront contactés.

L’UNESCO est un espace NON FUMEUR.

cliquez ici pour les détails et appliquer

OFFRES SIMILAIRES (NOUVEAU)

ENTRETIEN D'EMBAUCHE
Questions Typiques
“Where do you want to be five years from now?” “What employers are really asking is, ‘Is this job even close to your presumed career path? Are you just applying to this job because you need something? Are your long-term career plans similar to what we see for this role? How realistic are your expectations for your career? Have you even thought about your career long-term? Are you going to quit after a year or two?’”
Questions à poser
What is the next step in the process? This is the essential last question and one you should definitely ask. It shows that you’re interested in moving along in the process and invites the interviewer to tell you how many people are in the running for the position.