EUCOOKIELAW_BANNER_TITLE

Dec 162017
 

Organization: Handicap International
Country: Democratic Republic of the Congo
Closing date: 15 Jan 2018

INFORMATIONS SUR LE CONTEXTE

Handicap International intervient en RD Congo depuis 1995. La DAD est présente sur Kinshasa et au Kasaï central, alors que la DAH est présente au Nord-Kivu et sur Kisangani.

Les activités de la Direction d’Action de Développement (DAD) de Handicap International en République Démocratique du Congo sont guidées par le Cadre Opérationnel Pluriannuel 2013-2016, qui définit quatre axes d’intervention : Prévention et Santé, Réadaptation, Inclusion socio-économique et éducation et Participation citoyenne et plaidoyer. Ces axes stratégiques se déclinent sur deux sites d’intervention à savoir Kinshasa et Kananga (Kasaï Central), et dans les projets suivant :

  • Appui à l’amélioration de l’offre de soins de prévention, de détection, de prise en charge médicale et de réadaptation du handicap chez la femme enceinte et les enfants entre 0 et 5 ans dans les soins de santé primaires à Kinshasa.
  • Renforcer l’accessibilité et la qualité des services de réadaptation fonctionnelle tout en visant l’établissement d’un secteur pérenne
  • Améliorer l’autonomisation économique et la reconnaissance sociale des personnes et enfants en situation de handicap
  • Assurer un environnement favorisant le respect des droits et l’épanouissement de personnes vulnérables dont les enfants

L’événement déclencheur de la crise dans la zone des trois Kasaï remonte au mois d’aout 2016 quand ont été rapporté les premiers affrontements entre les milices de Kamina Nsapu et les FARDC dans le territoire de Tshimbulu dans la Province du Kasaï Central. La reconnaissance du pouvoir coutumier par le gouvernement central a été la cause principale des tensions. Ces affrontements ont causé un premier déplacement d’environ 1 300 ménages de Tshimbulu vers le Territoire de Kabeya Kamwuanga, localisé dans la Province du Kasaï Oriental. Progressivement les tensions se sont étendues vers d’autres zones au sein de la même province de la Province du Kasaï Central ainsi qu’en touchant les provinces voisines telles que le Kasaï et le Kasaï Oriental. A ce jour, plus d’un million de personnes s’est déplacé en raison des affrontements entre les forces de l’ordre et les milices (https://reliefweb.int/report/democratic-republic-congo/urgence-complexe-dans-la-r-gion-des-kasa-rd-congo-rapport-de).

Le programme DAD, appuyé par la DAH, a mené une évaluation rapide des besoins du 22 février au 2 mars. Cette évaluation, en cohérence avec celles menées par d’autres acteurs, identifie des besoins en AME/Abris, nutrition, santé, sécurité alimentaire, protection, et accès à l’eau. Des contacts ont été initiés avec des bailleurs potentiels (fond humanitaire, ECHO, DFID, OFDA). Un « Flash Appeal » a été lancépar OCHA, pour un montant d’environ 60 million de dollars américains.

DESCRIPTION

Sous la responsabilité du Coordinateur Projets, et avec l’appui ponctuel du coordinateur technique réadaptation du domaine développement et du référent technique réadaptation au siège, le chef de projet est responsable de la :

Mise en œuvre d’un cadre Réadaptation :

  • De l’évaluation et analyse des besoins en réadaptation fonctionnelle et d’une contribution à la stratégie d’intervention, en lien étroit avec le coordinateur projets ;
  • De la définition des activités de réadaptation physique à mettre en œuvre. Mise en œuvre des activités :
  • De la mise en œuvre du projet, et de sa réorientation si nécessaire, en fonction de l’évolution du contexte et des besoins;
  • Du respect des engagements contractuels avec les bailleurs et des procédures HI en vigueur;
  • De la coordination interne du projet et le management des équipes du projet, en interaction avec les services logistique, administratif, financier et sécurité de la mission ;
  • De la bonne coordination externe du projet avec les partenaires opérationnels (ONGs locales et internationales, équipes du Ministère de la Santé, etc) ;
  • De respecter et faire respecter les règles de sécurité et cadres légaux en vigueur sur la mission ;
  • D’assurer le reporting et la capitalisation du projet.

SPECIFICITES

Les conditions de vie sont bonnes sur Kinshasa, malgré le manque d’activités extraprofessionnelles possibles et un contexte politique instable. Les conditions de sécurité sont acceptables à ce jour mais la situation peut rapidement évoluer. Les conditions de vie sont plus difficiles à Kananga (capitale du Kasaï Central où HI a actuellement une base) et l’isolement est important avec peu d’acteurs humanitaires présents sur place. Les conditions de sécurité sont actuellement précaires, ce que traduit le niveau 3 actuel. Des tirs ont régulièrement lieu dans les quartiers périphériques de la ville par exemple.

PROFIL RECHERCHE

-Diplôme/Formation : Indispensable :

  • Diplôme en kinésithérapie ou ergothérapie
  • Diplôme en gestion de projet, master en coopération internationale

-Expériences (type de postes occupés et durée) : Indispensable :

  • Au moins 3 ans d’expérience dans le domaine de réadaptation fonctionnelle ;
  • Expérience significative (2 ans) en mission humanitaire au sein d’une organisation internationale ;
  • Expérience en coordination de projets dans le secteur Souhaité :
  • Expérience en crise humanitaire complexe (urgence)
  • Expérience clinique auprès des personnes victimes de conflit armé
  • Expérience d’intervention pluridisciplinaire (soutien psychosocial, social, etc.)

-Compétences : Indispensable :

  • Capacité d’analyse et de mise en place de nouvelles activités dans son champ d’expertise
  • Excellente capacité rédactionnelle
  • Capacité d’encadrement / compétence managériale
  • Compétence en communication et en négociation
  • Maîtrise totale de l’environnement Windows et de MS Office
  • Langues : français Souhaité :
  • Gestion d’information et de données
  • Capacités en transfert de compétences (formations /accompagnement)
  • Maîtrise de l’anglais

-Qualités personnelles : Indispensable :

  • Capacité à travailler sous pression et dans un contexte de sécurité instable
  • Diplomatie
  • Bonne capacité d’analyse
  • Force de proposition
  • Sens des priorités et des responsabilités, forte capacité organisationnelle
  • Motivation sincère pour l’engagement humanitaire
  • Autonome et sens du travail en équipe Souhaité : Sens de l’humour

SALAIRE

  • Salaire: à partir de 2300€/mois (brut)
  • Perdiem: 533,82€/mois (net) sur Kananga / 781.88€/mois (net) sur Kinshasa
  • Prime de hardship: 500€/mois (net)
  • Assurances: couverture médicale, rapatriement, retraite
  • Congés payés: 25 jours par an
  • R&R: 5 jours toutes les 6 semaines
  • Statut: individuel
  • Hébergement: collectif pris en charge par HI

How to apply:

https://hi.profilsearch.com/recrute/fr/fo_annonce_voir.php?id=2440&idpartenaire=136

cliquez ici pour les détails et appliquer

OFFRES SIMILAIRES (NOUVEAU)

ENTRETIEN D'EMBAUCHE
Questions Typiques
Tell Me One Thing You Would Change About Your Last Job Beware over sharing or making disparaging comments about former coworkers or supervisors, as you might be burning bridges. But an additional trouble point in answering this query is showing yourself to be someone who can'??t vocalize their problems as they arise. Why didn'??t you correct the issue at the time? Be prepared with an answer that doesn't criticize a colleague or paint you in an unflattering light. A safe scapegoat? Outdated technology.
Questions à poser
What constitutes success at this position and this firm or nonprofit? This question shows your interest in being successful there, and the answer will show you both how to get ahead and whether it is a good fit for you.