EUCOOKIELAW_BANNER_TITLE

Nov 252017
 

Organization: Handicap International
Country: Democratic Republic of the Congo
Closing date: 01 Dec 2017

CONTEXTE

Indignés face à l’injustice que vivent les personnes handicapées et les populations vulnérables, nous aspirons à un monde solidaire et inclusif, où toutes les différences nous enrichissent et où chacun peut « vivre debout ». Handicap International est une organisation de solidarité internationale indépendante et impartiale, qui intervient dans les situations de pauvreté et d’exclusion, de conflits et de catastrophes. Œuvrant aux côtés des personnes handicapées et des populations vulnérables, elle agit et témoigne, pour répondre à leurs besoins essentiels, pour améliorer leurs conditions de vie et promouvoir le respect de leur dignité et de leurs droits fondamentaux.

Pour plus d’information sur l’association : http://www.handicap-international.org

Présente dans plus de 55 pays, Handicap International est composée de 2 directions opérationnelles :

  • La Direction de l’Action Humanitaire (DAH)
  • La Direction d’Action du Développement (DAD)

Handicap International intervient en RD Congo depuis 1995. La DAD est présente sur Kinshasa et au Kasaï central, alors que la DAH est présente au Nord-Kivu et sur Kisangani. La gestion de la crise Kasaï, est pilotée par le Durecteur Pays à Kinshasa, avec le support de la DAH siège.

Les activités de la Direction d’Action de Développement (DAD) de Handicap International en République Démocratique du Congo sont guidées par le Cadre Opérationnel, qui définit quatre axes d’intervention : Prévention et Santé, Réadaptation, Inclusion socio-économique et éducation et Participation citoyenne et plaidoyer. L’événement déclencheur de la crise dans la zone des trois Kasaï remonte au mois d’aout 2016 quand ont été rapporté les premiers affrontements entre les milices de Kamina Nsapu et les FARDC dans le territoire de Tshimbulu dans la Province du Kasaï Central. La reconnaissance du pouvoir coutumier par le gouvernement central a été la cause principale des tensions. Ces affrontements ont causé un premier déplacement d’environ 1 300 ménages de Tshimbulu vers le Territoire de Kabeya Kamwuanga, localisé dans la Province du Kasaï Oriental. Progressivement les tensions se sont étendues vers d’autres zones au sein de la même province de la Province du Kasaï Central ainsi qu’en touchant les provinces voisines telles que le Kasaï et le Kasaï Oriental. A ce jour, plus d’un million de personnes s’est déplacé en raison des affrontements entre les forces de l’ordre et les milices (https://reliefweb.int/report/democratic-republic-congo/urgence-complexe-dans-la-r-gion-des-kasa-rd-congo-rapport-de).

DESCRIPTION

Le programme DAD, appuyé par la DAH, a mené une évaluation rapide des besoins du 22 février au 2 mars. Cette évaluation, en cohérence avec celles menées par d’autres acteurs, identifie des besoins en AME/Abris, nutrition, santé, sécurité alimentaire, protection, et accès à l’eau. Un « Flash Appeal » a été lancé par OCHA, pour un montant d’environ 60 million de dollars américains. A l’heure actuel, les projets suivant sont mis en œuvre dans le Kasaï :

  • Distribution de vivres, financé par USAID / Food for Peace
  • Santé (soins de réadaptation fonctionnelle), financé par ECHO, en consortium avec ACF, et le Centre de Crise et de Soutien
  • Protection (soutien psychosocial), financé par ECHO et le Fond Humanitaire
  • Logistique (plateforme logistique en support aux acteurs humanitaires), financé par le Fond Humanitaire. Le volume financier de la réponse d’urgence Kasaï est d’environ 5,5 million USD.

DONNEES GENERALES SUR LE POSTE

Responsable direct: Coordinateur terrain Kasaï

Bailleur(s): ECHO, Fond Humanitaire, CDCS, USAID/FFP
Montant du budget géré sur la zone: environ 6 million USD au total

Durée du financement (projet): Entre 6 et 9 mois

Taille de l’équipe: 50 à 100 personnes
Nombre de personnes en management direct: 4 personnes à ce jour

DESCRIPTION GENERALE DE LA FONCTION

Sous la responsabilité du Coordinateur Terrain, en lien fonctionnel avec le responsable de programme adjoint vous êtes responsable :

  • La coordination des différents projets d’urgence mis en œuvre aux Kasaï via le management des Chefs de Projets. Il/elle sera responsable de la coordination globale des projets urgence (planification globale, suivi budgétaire projets (global), revue et consolidation des rapports narratifs, etc.),.
  • Il/Elle managera les Chefs de Projets dans la gestion de leurs projets (planification, reporting, gestion budgétaire, etc.), leur apportera un appui opérationnel
  • Il/Elle maximisera les synergies possibles entre les différentes activités et assurera le lien entre ses équipes et le département technique (sur le terrain ou au Siège) afin de garantir la qualité de la mise en œuvre et la reconnaissance de l’expertise technique de HI.
  • Il/Elle contribuera activement à l’analyse du contexte sécuritaire et au respect des règles de sécurité, en lien avec le référent sécurité de la mission et le coordinateur terrain.
  • Le/La Coordinateur Projets Urgence contribuera activement à l’analyse des besoins humanitaires, et ainsi au développement et au suivi des projets urgence, au développement de nouveaux projets, à la recherche de financements et au développement de nouveaux partenariats.
  • Sur délégation du Directeur de Programme et/ou du Coordinateur Terrain, il/elle assurera également un rôle de représentation de l’ONG auprès des partenaires (institutionnels et non gouvernementaux), des bailleurs de fonds, des acteurs de l’urgence et du développement ainsi qu’au sein des différents mécanismes de coordination (clusters, etc.).

SPECIFICITES

CONDITIONS DE VIE / ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL Les conditions de vie sont bonnes sur Kinshasa, malgré le manque d’activités extraprofessionnelles possibles et un contexte politique instable. Les conditions de sécurité sont acceptables à ce jour mais la situation peut rapidement évoluer.

Les conditions de vie sur Kananga sont correctes et un certain nombre d’ONGI se sont implantées sur place en réponse à la crise humanitaire. Le logement est en maison commune (actuellement 2 maisons sur Kananga) assez bien équipées.
Les conditions de vie sont plus précaires sur Tshikapa où HI s’est récemment installé. Des déplacements sur Tshikapa sont à prévoir très fréquemment, en moyenne une semaine par mois. Des passages réguliers sur Kinshasa seront également nécessaires. Le contexte sécuritaire est relativement calme à ce jour sur Kananga mais peut être amené à se détériorer rapidement. La sécurité reste une préoccupation importante pour Tshikapa et les environs avec des affrontements / incidents de sécurité réguliers.

PROFIL RECHERCHE

  • Master dans les domaines humanitaire et/ou du développement et/ou de la gestion de projet à vocation internationale, ou autre domaine proche et pertinent (études internationales, droit, sciences po, ou études plus techniques en lien avec le projet…)
  • 2 ans d’expérience en gestion et/ou coordination de projets humanitaire ou de développement dans une ONG internationale
  • Maîtrise des outils de gestion de projets humanitaires et/ou de développement
  • Maîtrise du français
  • Management d’équipe
  • Qualités rédactionnelles et organisationnelles
  • Connaissance des mécanismes de bailleurs de fonds fans le domaine de la SI
  • Bonne maitrise informatique
  • Savoir prendre des décisions et anticiper
  • Adaptation
  • Autonomie
  • Vision stratégique
  • Travail sous pression avec une charge de travail assez lourde
  • Prise de recul

SALAIRE

  • Début du contrat: Janvier 2018
  • Durée du contrat: 6 mois
  • Salaire: à partir de 2700€/mois (brut) selon l’expérience
  • Perdiem: 465 €/mois (net)
  • Prime de hardship: 500€/mois (net)
  • Assurances: couverture médicale, rapatriement, retraite
  • Congés payés: 25 jours par an
  • R&R: 5 jours toutes les 6 semaines
  • Hébergement: collectif pris en charge par HI
  • Statut: individuel (non ouvert en couple et/ou famille)

How to apply:

https://hi.profilsearch.com/recrute/fr/fo_annonce_voir.php?id=2335&idpartenaire=136

cliquez ici pour les détails et appliquer

OFFRES SIMILAIRES (NOUVEAU)

ENTRETIEN D'EMBAUCHE
Questions Typiques
Explain A Complex Database To Your Eight-Year-Old Nephew Explaining public relations, explaining mortgages, explaining just about anything in terms an eight-year-old can understand shows the interviewer you have solid and adaptable understanding of what it is they do. Do your homework, know the industry and be well-versed.
Questions à poser
What is the next step in the process? This is the essential last question and one you should definitely ask. It shows that you’re interested in moving along in the process and invites the interviewer to tell you how many people are in the running for the position.