EUCOOKIELAW_BANNER_TITLE

Sep 232017
 

Organization: Handicap International
Country: Democratic Republic of the Congo
Closing date: 30 Sep 2017

Indignés face à l’injustice que vivent les personnes handicapées et les populations vulnérables, nous aspirons à un monde solidaire et inclusif, où toutes les différences nous enrichissent et où chacun peut « vivre debout ». Handicap International est une organisation de solidarité internationale indépendante et impartiale, qui intervient dans les situations de pauvreté et d’exclusion, de conflits et de catastrophes. Œuvrant aux côtés des personnes handicapées et des populations vulnérables, elle agit et témoigne, pour répondre à leurs besoins essentiels, pour améliorer leurs conditions de vie et promouvoir le respect de leur dignité et de leurs droits fondamentaux.

Pour plus d’information sur l’association : http://www.handicap-international.fr/

Présente dans plus de 55 pays, Handicap International est composée de 2 directions opérationnelles :

  • La Direction de l’Action Humanitaire (DAH)
  • La Direction d’Action du Développement (DAD)

CONTEXTE DE LA MISSION

Depuis plusieurs décennies, la RDC fait face à une crise humanitaire complexe et multifactorielle. Si l’est du pays est une région gorgée de richesses naturelles, il y règne un climat de tension, de violence et d’insécurité chroniques. Cette dynamique de conflit s’est installée progressivement, dans une interaction forte et de plus en plus indissociable entre problèmes ethniques, tensions démographiques, accès à la terre et propriété foncière et enfin luttes de pouvoir pour le contrôle des ressources naturelles.

Durant les différentes périodes de conflits qui se sont succédées depuis 1997, l’usage d’armes conventionnelles a été largement répandu à travers le pays. La présence réelle ou suspectée de mines et de restes explosifs de guerre (REG) représente un frein réel au développement des populations vulnérables des régions concernées, en empêchant l’accès aux terres agricoles et aux services de base et en ralentissant les capacités de distribution de l’aide humanitaire. Certaines ressources vitales comme les axes routiers ou les rivières ne peuvent être utilisées, contraignant les populations locales dans leurs activités quotidiennes. Au-delà des entraves au développement économique, les mines et REG nourrissent ainsi un sentiment d’insécurité et contribuent au traumatisme psychologique durable des populations vivant à proximité des zones contaminées.

L’historique d’Handicap International en RDC remonte à 1995. Les deux directions d’action de HI sont présentes en RDC. La Direction d’Action au Développement (DAD) est représentée sur Kinshasa, et la Direction de l’Action Humanitaire (DAH) est installée à Goma (Nord-Kivu). Des liens forts existent entre les deux directions qui représentent une seule entité d’HI dans le pays.

Dans le Nord-Est du pays, la DAH met en œuvre quatre projets : 1/ Plateforme Logistique 2/ Déminage humanitaire 3/ Cellule Technique Inclusion 4/ Projet de réadaptation physique et de soutien psychosocial

DESCRIPTION DE LA MISSION

Sous la responsabilité du Chef de mission, en lien direct avec les responsables de programme en charge du suivi de la mission RDC et les Référents Techniques du domaine de Réduction des risques liés aux armes, le Coordinateur Mines est responsable :

-de la supervision de la mise en œuvre des projets d‘action contre les mines et la coordination des opérations en respectant des engagements contractuels, notamment en matière de reporting, et la qualité des projets -du développement des projets d’action contre les mines conformément à la stratégie Mine Action de la DAH -de la coordination interne des projets, en interaction avec les services logistique, administratif et financier de la mission, et coordination externe du programme avec les différentes parties prenantes et organismes de coordination -de l’accompagnement et management du personnel national et international du projet ;De respecter et faire respecter les règles de sécurité et cadres légaux en vigueur sur la mission.

PROFIL

Formation :

  • Diplôme en gestion de projets, master en coopération internationale
  • Diplôme d’école supérieure de commerce ou équivalent

Expérience :

  • Expérience significative (2 ans) en mission humanitaire au sein d’une organisation internationale
  • Au moins une expérience dans la coordination de projet de déminage ou d’enquêtes
  • Connaissances dans le domaine du PSSM, de la gestion de l’information, l’éducation aux risques des mines/REG, l’assistance aux victimes

Compétences :

  • Maîtrise totale de l’environnement Windows et de MS Office
  • Maîtrise du français et de l’anglais
  • Bonne capacité rédactionnelle
  • Capacité d’encadrement / compétence managériale
  • Compétence en négociation
  • Maitrise d’IMSMA, de SIG

Qualité personnelles :

  • Diplomatie
  • Bonne capacité d’analyse
  • Capacité à travailler sous pression et dans un contexte de sécurité instable
  • Sens des priorités et des responsabilités, forte capacité organisationnelle
  • Force de proposition
  • Autonome et sens du travail en équipe

SALAIRE

  • Début du contrat: 01/10/2017
  • Fin du contrat: 31/12/2017
  • Salaire: à partir de 2700€/mois (brut)
  • Perdiem: 533€/mois (net)
  • Prime de hardship: 250€/mois (net)
  • Assurances: couverture médicale, rapatriement, retraite
  • Congés payés: 25 jours par an
  • R&R: 5 jours tous les 3 mois
  • Hébergement: collectif pris en charge par HI (logement individuel si statut couple/famille)

How to apply:

https://hi.profilsearch.com/recrute/fr/fo_annonce_voir.php?id=2276&idpartenaire=136

cliquez ici pour les détails et appliquer

OFFRES SIMILAIRES (NOUVEAU)

ENTRETIEN D'EMBAUCHE
Questions Typiques
What's The Biggest Risk You've Ever Taken? Some roles require a high degree of tenacity and the ability to pick oneself up after getting knocked down. Providing examples of your willingness to take risks shows both your ability to fail and rebound, but also your ability to make risky or controversial moves that succeed.
Questions à poser
What have you enjoyed most about working here? This question allows the interviewer to connect with you on a more personal level, sharing his or her feelings. The answer will also give you unique insight into how satisfied people are with their jobs there. If the interviewer is pained to come up with an answer to your question, it’s a big red flag.