EUCOOKIELAW_BANNER_TITLE

May 112017
 

Organization: International Rescue Committee
Country: Democratic Republic of the Congo
Closing date: 09 Jul 2017

BACKGROUND:

With headquarters in Kinshasa and field offices in the provinces of North Kivu, South Kivu, Haut Katanga and Tanganyika, the IRC is one of the largest humanitarian actors in the Democratic Republic of Congo (DRC). The IRC aims to save lives, to strengthen Congolese institutions and to reinforce social cohesion through carefully designed and professionally-implemented programs. The IRC has been working in the DRC since 1996 and currently operates in five core programming areas – primary health care, community-driven reconstruction and local governance, women’s empowerment and the prevention and mitigation of gender-based violence, education, and emergency preparedness and response. These programs reflect IRC’s guiding principles of capacity-building; participation; partnership; protection and promotion of human rights; and holistic programming.

With support from the Dutch Ministry of Foreign Affairs, the IRC seeks to implement the Integrated Water Resource Management (IWRM) “Maji ya Amani” Program[1] in the Ruzizi Plain in collaboration with its partners Search for Common Ground (SFCG) and ZOA. The program’s goal is to reduce conflict and increase stability in the Luberizi groupement of the Ruzizi Plain through increased and more equitable access to land and water for household and agricultural use, and improved governance around the use of land and water resources. The proposed intervention primarily targets the Luberizi groupement and should benefit an estimated 28,800 people.

Note: This position is contingent upon funding.

Scope of Work:

The Monitoring and Evaluation Coordinator is responsible for providing technical and managerial leadership for monitoring and evaluation activities for the IWRM Program. S/he will supervise and provides technical guidance for the IRC DRC monitoring and evaluation team and coordinate all M&E efforts with the IRC’s consortium partners, Search for Common Ground (SFCG) and ZOA.

The Monitoring and Evaluation Coordinator is responsible for ensuring systems are effectively functioning to monitor the IWRM Program as well as oversee the safe and ethical collection and analysis of program-related data. This is a critical position that troubleshoots and overcomes obstacles in measuring program results as well as overall monitoring and evaluation to help the program develop data-driven interventions, measure impact, track implementation, and develop lessons learned. This position also contributes to key strategic discussions within the program, including around advocacy and program design. The Monitoring and Evaluation Coordinator reports to the IWRM Program Director, and supervises two M&E Officers and two M&E Assistants.

Responsibilities:

Overall Monitoring and Evaluation of the IWRM Program

  • Revise, design and manage standardized M&E systems and tools to monitor program performance based on the program monitoring plan.
  • Contribute significantly to program design based on lessons learned from the program’s M&E, with specific focus on logframe revisions.
  • Ensure all M&E systems and monitoring plans are in compliance with donor requirements.
  • Design and carry out baseline and final evaluations of projects as per donor requirements.
  • Work closely with the IWRM staff to ensure tools are implemented and used consistently.
  • Liaise with the Regional Coordinator (Measurement and Action) on technical M&E aspects.
  • Work with the IRC M&E staff and M&E staff from SFCG and ZOA to ensure proper planning of trainings and workshops as well as other M&E related activities as necessary.
  • Work with the IRC M&E staff to ensure all IRC partner staff (both national and international partners) understands tools to ensure quality assurance of activities.
  • Build capacity of IRC M&E staff to correctly manage and update indicator tracking sheets.
  • Ensure compilation and analysis data on a regular basis, and assist with writing up the analysis for purposes of donor reports and advocacy.
  • Ensure that data analysis inform program design and implementation.
  • Regularly visit field sites to ensure that M&E efforts are being effectively implemented by staff and produce related monitoring reports.
  • Lead the documentation, writing and analysis of data generated by the program as well as lessons learned on processes for both internal and external purposes, including reporting.

Baseline and Impact Evaluation

  • Provide technical guidance on baseline and impact evaluations to ensure coherence with previous research and overall country learning objectives – including input on research questions and outcomes of interest, tools, methodology, analysis and ethics.
  • Troubleshoot any issues regarding data collections, data entry and clean-up.
  • Lead the articulation of the impact evaluation results in close collaboration with the IWRM Program Director – both externally and internally as related to programmatic decisions.
  • Co-facilitate events presenting the impact evaluation to other stakeholders.

Skills / Experience:

  • Degree in social sciences, engineering or international affairs
  • A Diploma/Certificate or postgraduate degree in statistics or social sciences. (Masters degree preferred) would be an asset.
  • 3-6 years overseas experience in monitoring and evaluation in a conflict or post-conflict context; Experience in French-speaking Sub-Saharan Africa preferred.
  • Significant experience in research design for field-based impact evaluations.
  • Strong data management skills and familiarity with statistical analysis software would be desirable.
  • Previous experience coordinating M&E on WASH, food security, and / or governance programs. Experience coordinating M&E for integrated, multi-sector programs is highly desirable.
  • Experience working with a multi-disciplinary team in a cross-cultural setting.
  • Fluency in English and French required with strong writing skills.
  • Demonstrated experience in capacity building and mentoring.

SECURITY SITUATION / HOUSING

This is an unaccompanied post based in Kamanyola / Luberizi, South Kivu, with frequent travel to field locations within South Kivu. Comfortable and secure shared housing is provided by the IRC. The current security situation in eastern DR Congo is unpredictable and complex, but all possible measures are taken by the IRC to ensure staff safety and security.

CONTEXTE

Avec son Siège à Kinshasa et des bureaux locaux implantés dans les provinces ci-après : Nord-Kivu, Sud-Kivu, Haut- Katanga et Tanganyika, l’IRC représente l’un de plus grands acteurs sur le plan d’aide humanitaire en République Démocratique du Congo (RDC). L’IRC vise à sauver des vies, renforcer les institutions congolaises ainsi que la cohésion sociale via des programmes soigneusement conçus et professionnellement mis en uvre. C’est depuis 1996 que l’IRC travaille en RDC et opère dans cinq secteurs clés du programme: les soins de santé primaires, la reconstruction axée sur la communauté et la gouvernance locale, l’autonomisation des femmes, la prévention et la réduction des violences sexistes, l’éducation, la préparation ainsi que l’intervention aux situations d’urgence. Ces programmes reflètent les principes-directeurs de l’IRC en matière de renforcement des capacités; de participation; de partenariat; de la protection et de la promotion des droits humains; et de la programmation holistique.

Bénéficiant d’un soutien du Ministère des Affaires Etrangères du Pays-Bas, l’IRC cherche à mettre en uvre le Programme [2] de Gestion Intégrée des Ressources en Eau, intitulé “Maji ya Amani” (IWRM – Abréviation de l’intitulé du Programme en Anglais – N.D.T) dans la Plaine de Ruzizi en collaboration avec ses partenaires, notamment Search for Common Ground (SFCG) and ZOA. Le programme vise à réduire les conflits et à renforcer la stabilité dans le groupement de Luberizi se trouvant dans la Plaine de Ruzizi via un accès meilleur et plus équitable à la terre et à l’eau aux fins domestiques et agricoles, et une meilleure gouvernance quant à l’utilisation des ressources en terre et en eau. L’intervention proposée vise essentiellement le groupement de Luberizi et environ 28.800 personnes en bénéficieront..

N.B.: Ce poste dépend des fonds à disposition.

Cadre du Travail:

Le Coordinateur de Suivi et Evaluation est chargé d’assumer le leadership technique et managérial au titre des activités de suivi et d’évaluation du Programme IWRM. Elle/Il supervise et offre des conseils techniques à l’équipe de suivi et évaluation de l’IRC-RDC et coordonne tous les efforts de S&E en compagnie du consortium des partenaires de l’IRC, Search for Common Ground (SFCG) et ZOA.

Elle/Il est chargé de s’assurer que les systèmes fonctionnent efficacement en vue de l’évaluation du Programme IWRM ainsi que de la supervision de la collecte et de l’analyse des données du programme dans un cadre éthique sûr. Il s’agit-là d’un poste clé du fait de son caractère à diagnostiquer et à surmonter les obstacles via le mesurage des résultats du programme ainsi que le suivi et l’évaluation dans l’ensemble visant ainsi à assister le programme à développer des interventions axées sur les données, à mesurer l’impact, à suivre la mise en uvre, et à élaborer des leçons apprises.

Ce poste contribue également aux discussions stratégiques majeures au sein du programme, notamment en rapport avec le plaidoyer et la conception du programme. Le Coordinateur de Suivi et Evaluation fait rapport au Directeur du Programme IWRM, et supervise deux responsables et deux Assistants de Suivi et Evaluation.

Responsabilités:

Suivi et Evaluation d’ensemble du Programme IWRM

  • Réviser, concevoir et gérer des systèmes et outils adaptés de Suivi et Evaluation afin de suivre la performance du programme selon le plan de suivi du programme.
  • Contribuer largement à la conception du programme sur base des leçons apprises de la part de la composante de Suivi et Evaluation, tout en mettant un accent particulier sur les révisions du cadre logique.
  • S’assurer que tous les systèmes de Suivi et Evaluation ainsi que les plans de suivi sont conformes aux exigences des bailleurs.
  • Concevoir et mettre en application la base de référence et les évaluations finales des projets suivant les exigences des bailleurs.
  • Travailler en étroite collaboration avec le personnel de l’IWRM pour s’assurer que les outils sont mis en uvre et utilisés de manière cohérente.
  • Collaborer avec le personnel en charge de S&E de l’IRC et celui de SFCG et ZOA afin de planifier correctement les formations et les ateliers ainsi que d’autres activités liées au S&E, le cas échéant.
  • Assurer la liaison avec le coordonnateur régional (mesure et action) sur les aspects techniques de S & E
  • Collaborer avec le personnel en charge de S&E de l’IRC afin de s’assurer que tout le personnel des partenaires de l’IRC (tant nationaux qu’internationaux) comprenne les outils en vue de garantir la qualité des activités.
  • Renforcer les capacités du personnel en charge de S&E de l’IRC afin de leur permettre à gérer et à mettre à jour correctement les fiches de suivi des indicateurs.
  • Garantir la compilation et l’analyse des données à des intervalles réguliers, et contribuer à la rédaction de l’analyse à des fins des rapports et du plaidoyer auprès des bailleurs.
  • S’assurer que l’analyse des données oriente la conception et la mise en uvre du programme.
  • Visiter régulièrement les sites de terrain afin de s’assurer que les efforts en rapport avec le Suivi et Evaluation sont efficacement mis en uvre par le personnel et qu’ils contribuent à la production des rapports relatifs au suivi
  • Diriger la documentation, la rédaction et l’analyse des données générées par le programme ainsi que les leçons apprises sur le processus à des fins internes et externes y compris les rapports.

Evaluation de la Base de référence et de l’Impact

  • Fournir des conseils techniques sur la base de référence et des évaluations de l’impact afin de garantir la cohérence avec la recherche précédente et les objectifs globaux d’apprentissage du pays – notamment la contribution aux questions de recherche, aux résultats attendus, aux outils, à la méthodologie, à l’analyse et à l’éthique.
  • Diagnostiquer toute préoccupation en rapport avec la collecte des données, la saisie et le nettoyage des données.
  • Diriger en collaboration étroite avec le Directeur de Programme de l’IWRM, l’élaboration des résultats d’évaluation de l’impact, en externe et en interne, apparentés aux décisions du programme.
  • Co-faciliter les événements présentant l’évaluation de l’impact à d’autres parties prenantes.

Compétences / Expérience:

  • Diplôme en sciences sociales, ingénierie ou affaires internationales
  • Un diplôme / certificat ou un diplôme de troisième cycle en statistique ou en sciences sociales. (Maîtrise privilégiée) serait un atout.
  • 3-6 ans d’expérience à l’étranger dans le suivi et l’évaluation dans un contexte de conflit ou de post-conflit; L’expérience en Afrique subsaharienne francophone est préférée.

  • Avoir des connaissances solides en gestion des données et en logiciels d’analyse statistique.

  • Avoir de l’expérience antérieure dans la coordination de S&E en rapport avec le WASH, la sécurité alimentaire, et/ou les programmes de gouvernance.

  • L’expérience en coordination de la composante S&E pour des programmes intégrés, multisectoriels sera très souhaitable.

  • Expérience de travail au sein d’une équipe multidisciplinaire en milieu interculturel.

  • La maîtrise de l’Anglais et du Français est indispensable couplée des compétences excellentes en rédaction.

  • Expérience manifeste en renforcement des capacités et en mentorat.

SITUATION SECURITAIRE / LOGEMENT

Le présent poste étant non-accompagné et dont le lieu d’affectation est à Kamanyola / Luberizi, dans le Sud-Kivu, impliquera des voyages fréquents à destination des sites dans le Sud-Kivu. L’IRC met à disposition un logement sécurisé confortable et commun. La situation sécuritaire actuelle dans l’Est de la RDC reste imprévisible et complexe, néanmoins, toutes les mesures possibles sont prises par l’IRC afin de garantir la sûreté et la sécurité du personnel.

[1] “Water of Peace” in Swahili

[2] “Eau Pacifique” en Swahili

How to apply:

Please follow this link to apply: http://www.aplitrak.com/?adid=a2F0cmluYW1pbGxlci41NDkyOS4zODMwQGlyYy5hcGxpdHJhay5jb20

cliquez ici pour les détails et appliquer

OFFRES SIMILAIRES (NOUVEAU)

ENTRETIEN D'EMBAUCHE
Questions Typiques
Why Is There A Gap In Your Work History? Employers understand that people lose their jobs and it's not always easy to find a new one fast. When answering this question, list activities you'??ve been doing during any period of unemployment. Freelance projects, volunteer work or taking care of family members all let the interviewer know that time off was spent productively.
Questions à poser
What have you enjoyed most about working here? This question allows the interviewer to connect with you on a more personal level, sharing his or her feelings. The answer will also give you unique insight into how satisfied people are with their jobs there. If the interviewer is pained to come up with an answer to your question, it’s a big red flag.